Palette #5 – Le cut de Ja

Petit bonheur de la saison : les Grizzlies ont récupéré un coach NBA… et donc les systèmes qui vont avec ! Exit les longs mois passés sous Bickerstaff, place à Taylor Jenkins et le site GrizzliesFR en profite pour dépoussiérer sa rubrique coaching avec la sortie d’une nouvelle Palette Grizz’. Ça fait plaisir, c’est parti.

Pour cette première de la saison, on va s’intéresser à un système très basique, utilisé à chaque fois par Jenkins en 4è QT en sortie de temps-mort quand les Grizzlies ont absolument besoin de points pour renverser un momentum à l’approche du money-time : le cut de Ja Morant.

Si Mike Conley était excellent dans la gestion du jeu et du cours d’un match, l’arrivée de Morant apporte un angle différent à notre jeu d’attaque. Avec ce système Memphis exploite au maximum les qualités athlétiques et de vitesse de son meneur rookie pour aller chercher deux points faciles. On regarde ça tout de suite en vidéo avec sa première utilisation face à Minnesota.

MEM mini 2 UTILISATION #1 : vs Minnesota

vs MINRemettons d’abord l’action dans son contexte. Les Grizzlies mènent 101-93 mais encaissent un 3 de Graham au quasi-buzzer du QT3 puis un autre 3 de Wiggins d’entrée de QT4. L’entame de dernier quart est difficile, on encaisse un panier sur presque chaque possession, Minnesota nous met un 4-0 qui les fait recoller à 108-106. Memphis a alors absolument besoin de scorer, Jenkins prend temps-mort et appelle ce système. Exécution parfaite, Morant score les 2 points, le lead est conservé, les Wolves ne recolleront jamais au score de la soirée, Memphis remporte son deuxième succès de la saison 137-121.

Place maintenant à la petite explication technique de ce système. Au fond, c’est un simple cut-backdoor mais essayons de mettre en lumière la mise en place permettant cette action redoutable.

PHASE 1

Phase 1

Dillon Brooks (24) démarre la possession plein axe du terrain, Ja Morant (12) est dans le corner gauche, Solomon Hill (44) et Jonas Valanciunas (17) sont situés à l’entrée de la raquette et Tyus Jones démarre à 45° derrière l’arc. Tout commence par un petit double-screen de Hill et Valanciunas pour Jones qui fait une diagonale et va se placer dans le coin opposé.

PHASE 2

Phase 2

Brooks fait la passe à Hill à hauteur de l’elbow gauche puis part directement s’isoler vers le coin de Jones. Valanciunas fait de même et occupe la défense des Wolves dans cette zone du terrain.

PHASE 3

Phase 3

Jones, Valanciunas et Brooks tentent d’étirer la défense et monopolisent l’attention de la défense côté faible. Trois défenseurs sont donc obligés de laisser l’accès libre au cercle. Tout le reste se joue sur du jeu à deux : Morant démarre une course en feintant le hand-off avec Hill mais change immédiatement de direction pour couper vers le panier.

PHASE 4

Phase 4

Solomon Hill n’a plus qu’à parfaitement doser sa bounce-pass dans la course de Morant. Le meneur de Minny est pris par surprise et n’a pas le temps de changer sa course pour suivre Morant. Wiggins, qui était sur Hill, arrive trop tard pour contester. Idem pour Vonley qui est trop loin du cercle au départ pour intervenir. Trois défenseurs sont éliminés et Ja n’a plus qu’à dunker pour valider le système.

MEM mini 2 UTILISATION #2 : vs San Antonio

vs SASMême problématique, même contexte, mêmes acteurs. Solomon Hill toujours à l’elbow gauche, Brooks, Valanciunas et Anderson qui partent s’isoler côté faible, champ libre pour Morant encore une fois ! Concernant le scénario, Memphis mène 91-77 vers la fin du 3ème quart mais les Spurs amorcent un 7-0 run à cheval sur la fin de QT3 et le début de QT4. Un dernier lay-up de Poeltl met fin à la patience de Jenkins qui prend temps-mort et appelle ce système. Entrée de Solomon Hill qui exécute encore parfaitement la petite passe pour envoyer Morant au dunk. Memphis score et garde de l’air pour au final s’imposer au Texas et « gâcher » la fête de TP. 

MEM mini 2 UTILISATION #3 : vs Charlotte

vs CHADans un match serré contre Charlotte, Memphis prend l’eau en QT3 et se retrouve mené de 12 à 3 minutes de la fin du 3ème quart. La second-unit, en particulier Guduric, fait alors un énorme boulot pour revenir au score. Début de 4ème quart, les starters reviennent et il y a alors besoin de conserver le momentum amorcé par le banc pour rester dans le match. Dès la première possession du QT, Jenkins demande ce système. Solomon Hill est toujours à la passe, Morant toujours à la finition et les Grizz maintient la bonne dynamique en passant d’un -12 à un +7 en à peine 6 minutes. 

Voilà pour cette première petite séquence coaching de la saison. Outre le fait que ce système soit au fond très basique, retenons juste le contexte de son utilisation ; Jenkins l’a tenté trois fois cette saison, les trois fois les Grizzlies ont su prendre de l’air à un moment plus que nécessaire en début de 4ème quart… et coïncidence ou pas, ces trois matches se sont terminés sur des victoires.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s